Trévou-Tréguignec. Braquage : les gérants du tabac-presse sous le choc – Le Télégramme

trevou-treguignec-les-gerants-sous-le-choc-apres-le-braquage_1892906_528x397

«C’était très violent ! J’ai cru qu’ils nous aspergeaient d’acide en partant». Annie Le Gall est encore sous le choc. La gérante du tabac-presse de la rue de la Mairie, à Trévou-Tréguignec (22), revenue dans le magasin ce mercredi matin pour nettoyer, raconte : «Ils sont entrés à deux, avec des cagoules et les mains gantées. L’un d’eux avait un pistolet et ils m’ont ordonné de vider le tiroir-caisse».

Il était peu après 18 h 30 quand les deux braqueurs rentrent précipitamment dans le magasin, vide de clients à ce moment-là. Le mari d’Annie, Jean-Yves, est alors en réserve. Il entend l’altercation et tente de s’interposer. «Il s’est retrouvé avec le pistolet sur la tempe, témoigne Annie, et ils nous ont alors forcés à remplir les sacs poubelle qu’ils avaient emportés avec tout ce qui se trouvait sur l’étalage et le comptoir». Des paquets de cigarettes, mais aussi des montres, des briquets…

« C’était violent »

C’est alors qu’entre un client, un jeune âgé de 18 ans, venu acheter des cigarettes. Les agresseurs le menacent et aspergent les trois personnes de gaz lacrymogène, avant de s’enfuir à pied, pour rejoindre à quelque 200 m une voiture qui les attendait et qui a démarré en direction de Trestel. «Là encore, c’était violent, la porte d’entrée est fracturée», poursuit la gérante qui avec son mari et le jeune client ont passé quelques heures à l’hôpital pour rincer leurs yeux et leur peau légèrement brûlés par le gaz. «On est obligé d’aérer encore ce matin, mais nous n’avons pas rouvert».

Une vingtaine de gendarmes des brigades de Perros-Guirec, Lannion et Paimpol, ainsi que les techniciens d’identification criminelle de Saint-Brieuc ont été mobilisés pour mener l’enquête.

Source : http://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/trevou-treguignec/trevou-treguignec-braquage-les-gerants-du-tabac-presse-sous-le-choc-30-04-2014-10148492.php