Dijon : un fleuriste « braqué » ce samedi matin pour 5 € – Le Bien Public

Plus de peur que de mal ce samedi matin rue Guillaume-Tell, à Dijon. Un commerçant de cette petite rue en sens unique a été victime de ce que l’on peut appeler un braquage, même si l’agresseur n’était pas armé. Selon le fleuriste qui a été victime de ce méfait, l’individu en question serait âgé d’une quarantaine d’années, très grand, peut-être en état d’ivresse, et « connu » des commerçants du quartier. « Il a exigé que je lui donne ma caisse mais elle était vide. Il a alors pris la monnaie qui se trouvait sur le comptoir; il devait y avoir dans les cinq euros. »

fleuriste-1

Au final, l’agresseur, s’apercevant qu’il n’aurait pas davantage, a quitté le magasin. La victime aurait alors prévenu la police, laquelle ne confirme pas cet appel. Selon un autre témoignage recueilli sur place, cet agresseur est « connu » pour son « agressivité » et son « état alcoolique ». « La pharmacienne d’à côté a été elle aussi embêtée, tout comme les gérants de l’hôtel de la rue », raconte cette commerçante de la rue Guillaume-Tell. « Il faudrait que ça s’arrête. Est-ce qu’il faut que ce soit plus grave pour qu’on prenne en considération ce qui nous arrive ? »

Source : http://www.bienpublic.com/grand-dijon/2013/11/02/dijon-un-fleuriste-braque-pour-5