Braquage : un million d’euros de montres volées à Paris – Europe 1

INFO E1 - Un malfaiteur seul, muni d’une arme d’épaule cachée dans son sac, a pénétré lundi dans la bijouterie Karatt, située rue François 1er.

09.06Un-malfaiteur-arme-est-entre-lundi-dans-une-bijouterie-situee-au-44-de-la-rue-Francois-1er-dans-le-8eme-arrondissement-a-Paris.-.-930620_scalewidth_630

Un malfaiteur armé a fait main basse sur des montres de luxe lors d’un braquage, lundi après-midi, à Paris. La braquage s’est déroulé dans la bijouterie Karatt, située au 44 de la rue François 1er, dans le 8eme arrondissement. Selon les toutes premières estimations, le montant du butin s’élève à au moins un million d’euros. La Brigade de répression du banditisme (BRB) a été saisie de l’affaire.

Il s’empare de plusieurs dizaines de montres. La scène s’est déroulée peu avant 14 heures, près des Champs-Elysées. Un homme, muni d’une arme d’épaule dissimulée dans son sac, a pénétré dans la bijouterie Karatt. Dans un premier temps, il a fait semblant de s’intéresser aux montres, avant de sortir son arme et de menacer la seule employée présente dans la boutique. Il l’a d’abord obligée à le conduire à la salle du coffre, puis a exigé qu’elle lui ouvre le coffre. Là, le malfaiteur s’est emparé de plusieurs dizaines de montres de luxe. Il a également pris soin d’emporter le DVD des images de vidéosurveillance de la bijouterie.

« Il a emporté une partie des montres qui étaient contenues dans un coffre fort. Il a pris la fuite en forçant la porte d’entrée du magasin. Il semblerait qu’il ait pu soit endommager, soit emporter, le disque de vidéosurveillance », a confirmé Gilles Aubry, sous-directeur de la police judiciaire de Paris, interrogé par Europe 1.

Il enferme un employé dans la salle du coffre. Pour sa part, l’employée a été enfermée dans la salle du coffre. Et l’homme a pu prendre la fuite. Voyant que les portes de la boutique ne s’ouvraient pas, il les a brisées, pour ensuite s’échapper à pied. Il n’y a pas eu de blessé et aucun coup de feu n’a été tiré.

« On vient d’assister à un braquage en direct ». Pour autant, Anne*, qui était présente sur les lieux, parle d’un moment « effrayant ». « Il sortait de la bijouterie avec un sac à la main et une arme dans l’autre. C’est vraiment la scène de film, on marche dans la rue, on entend dix minutes plus tard : ‘Braquage ! Braquage !’ Et on se rend compte qu’on vient d’assister à un braquage en direct. C’est assez effrayant de voir quelqu’un d’armé si proche de soi, à deux mètres de soi. En plus, il s’est retourné vers nous, il y avait une jeune femme devant moi, c’était assez effrayant », confie la jeune femme au micro d’Europe 1.

* Le prénom a été changé

Une bijouterie braquée à Barbès – Métro News

FAITS DIVERS – Une bijouterie a été la cible d’un braquage ce samedi 31 mai vers 11 heures, dans le quartier de Barbès-Rochechouart, dans le 18e arrondissement. Aucun blessé n’est à déplorer, mais les malfaiteurs sont parvenus à prendre la fuite.

000_Par6897874

Ce samedi 31 mai, vers 11 heures du matin, trois individus armés de kalachnikov font irruption dans la bijouterie du 12, boulevard Barbès, dans le 18e arrondissement de Paris.

Ils s’emparent de nombreux bijoux, mais le montant de leur butin est pour l’instant inconnu. Quelques minutes plus tard, les malfaiteurs prennent la fuite sur des scooters en direction de l’A1.

Aucun blessé

Les policiers de la Brigade Anti-Criminalité (BAC) les poursuivent, mais en vain. Dans la bijouterie, personne n’a été blessé durant le braquage mais deux personnes sont en état de choc.

Selon les informations du Parisien, l’enquête a été confiée au 2e district de la Police Judiciaire de Paris.

Source : http://www.metronews.fr/paris/une-bijouterie-braquee-a-barbes-18e-arrondissement/mneE!kc5ZIyiP33cVk/

Livry-Gargan: braquage à la bijouterie – Le Parisien

topelement

Le gérant de la bijouterie Achat d’or, située avenue de Chanzy, à Livry-Gargan, a été victime d’un vol à main armée, mercredi matin. Vers 11 heures, trois hommes encagoulés, casqués et armés de deux pistolets, ont fait irruption dans le commerce. Ils ont menacé le gérant et lui ont asséné un coup de crosse au visage. Il leur a remis 16 g d’or d’une valeur de 250 EUR. La victime, qui présentait une plaie saignante, a été conduite à l’hôpital de Montfermeil. Les auteurs ont pris la fuite sur deux scooters. Le commissariat de Livry-Gargan est saisi de l’enquête.

Source : http://www.leparisien.fr/espace-premium/seine-saint-denis-93/braquage-a-la-bijouterie-29-05-2014-3880007.php